top of page

Les secrets des ingrédients dans les cosmétiques et produits d'hygiène

Les produits cosmétiques sont tous soumis à une réglementation internationale très stricte concernant leur formulation, leur emballage (packaging et inscriptions sur ceux-ci) ainsi que la publicité, le marketing et la distribution. Les réglementations sont légèrement différentes d'une région du monde à l'autre (l'Union Européenne a sa réglementation, les pays d'Amérique également) mais beaucoup de règles sont communes notamment concernant les ingrédients et leur étiquetage.

 

 

 

La liste des Ingrédients est soumise à l'INCI, nomenclature internationale unique

 

La liste complète des ingrédients contenus dans les produits cosmétiques (y compris les produits d'hygiène comme le savon et le shampoing) doivent apparaître sur une étiquette collée au packaging ou être imprimés sur le packaging lui-même. Cette règle est obligatoire dans le monde entier. Si un produit ne comporte pas la liste des ingrédients, il faut éviter de l'acheter et de l'utiliser. La méthodologie à appliquer pour faire cette liste dépend d'ailleurs de la Nomenclature Internationale des Ingrédients Cosmétiques : l'INCI. Selon cette nomenclature, tous les ingrédients sont listés du plus important au moins important. Les ingrédients les moins nombreux, voire en quantité négligeable, sont souvent les conservateurs et les allergènes : ces derniers ne sont pas des ingrédients mais représentent la partie allergisante des ingrédients naturels et doivent apparaître parmi les ingrédients. Bien que les quantités des conservateurs paraissent négligeables, ce sont des produits chimiques souvent nocifs à très petites doses, donc quelque soit leur quantité. Certaines classes d'ingrédients font débat depuis plusieurs années : c'est le cas des parabènes, par exemple, mais ils ne sont pas les seuls types de conservateurs nocifs. 

 

Les Parabènes et autres conservateurs à éviter

 

Les parabènes sont des conservateurs, la plupart du temps issus de la pétrochimie (à base de pétrole). Dans les cosmétiques, les conservateurs empêchent la prolifération des bactéries et des champignons, ils sont donc indispensables. Cependant, de nombreuses classes de conservateurs sont sujets à caution car des études ont démontré qu'elles ont des effets nocifs sur la fertilité et favorisent la formation de tumeurs mammaires, que plus généralement elles sont des perturbateurs des fonctions endocriniennes. Or, leur omniprésence dans plus de 13.000 formules cosmétiques, dans des produits alimentaires et dans certains médicaments combinée à leur utilisation à long terme font que nous sommes énormément en contact avec les conservateurs chimiques par la peau ou la nourriture. 

Les parabènes sont jugés nocifs car les esters de l'acide à partir duquel ils sont fabriqués interfèrent sur les récepteurs hormonaux (œstrogènes) : à ce titre, ce sont des perturbateurs endocriniens.

Aujourd'hui, l'AFSSAPS n'a pas encore prononcé leur interdiction mais, selon le principe de précaution, certaines marques les ont supprimés de leurs formules.

Pour reconnaître les parabènes dans les listes d'ingrédients, voici leurs différents noms : méthylparaben, éthylparaben (à éviter), butylparaben, isobutylparaben (acceptables) et propylparaben. En voici la liste complète : butylparaben ; methylparaben ; ethylparaben ; propylparaben ; pentylparaben ; isopropylparaben ; isobutylparaben ; benzylparaben ; phénylparaben ; N-propyl p-hydroxybenzoate ; P-hydroxybenzoate ; N-butyl p-hydroxybenzoate ; Ethyl p-hydroxybenzoate ; Méthyl p-hydroxybenzoate ; parahydroxybenzoate (ou p-hydroxybenzoate) de propyle ; parahydroxybenzoate de méthyle ; sodium butylparaben ; potassium butylparaben ; potassium propylparaben.
 

Mais il faut également se méfier des formules qui se revendiquent "sans parabènes" et qui les remplacent par un actif chimique encore plus nocif : le méthylisothiazolinone ou "MIT". Il faut éviter tout produit comportant cet ingrédient.

A ÉVITER aussi : le Butylhydroxyanisole ou Butylated hydroxyanisole ou BHA ainsi que le BHT (sensé le remplacer en mieux... mais en fait, non). 

Les conservateurs de la classe des formaldéhydes sont toxiques au même titre que les parabènes ; en voici la liste :

Formol ; Formalin ; Formic aldehyde ; Paraform ; Methanal ; Methyl aldehyde ; Methylene oxide ; Oxymethylene ; Oxomethane ; DMDM hydantoin ; Diazolidinyl urea ; Imidazolidinyl urea, Methenamine ; quarternium-15.

Pour en savoir plus sur  ces ingrédients, cliquez ci-contre : Notre Planète Info : Ingrédients_Chimiques_Cosmétiques.

Toujours dans les conservateurs, le IODOPROPYL est un actif très allergisant qui a des conséquences défavorables sur le fonctionnement thyroïdien, c'est-à-dire, l'humeur, la sexualité, la reproduction et la croissance... Rien que ça !

Enfin, éviter les formules qui comportent des TRICLOSANS : Cloxifenolum, Irgasan, Lexol 300, Aquasept, Gamophen, TCL, DP300, éther de diphényle d'hydroxyle 2.4.4 ; Trichlorine-2.
 

 

Les huiles minérales (petrolatum mineral oils)

 

Les huiles minérales, comme la vaseline ou la paraffine, sont dérivées du pétrole. Elles font souvent partie des actifs principaux lorsqu'elles sont présentes car ce sont des ingrédients de base. Leur dénomination dans le listing d'ingrédients est : "paraffinum liquidum", "mineral oil" ou "petrolatum-mineral oil". L'effet des huiles minérales n'est pas hydratant ou nourrissant : elles forment un film lipidique occlusif (un film gras qui bouche les pores de la peau), ce qui empêche la déshydratation en protégeant la peau des agressions extérieures (chaud, froid, humidité, vent). Malheureusement, cette action empêche les actifs hydratants, antirides ou autres de pénétrer les tissus et crée ou favorise à terme la formation de points noirs et imperfections (acné, comédons) car les toxines restent piégées dans ce film gras. Par conséquent, les fluides naturels du derme ne circulent plus et cela provoque sécheresse et accélération du vieillissement cutané.

De plus, il faut prendre en compte que les déchets engendrés par les huiles minérales après utilisation (rinçage, nettoyage) sont très polluants car non biodégradables.

Les actifs hydratants 

 

Les actifs d'hydratation peuvent avoir trois effets (parfois combinés) : filmogène (bouche les pores donc protège), émollient (adoucit et ramollit la peau) ou humectant (maintient ou augmente la quantité d'eau dans les tissus). Ces actifs peuvent être naturels ou non, nocifs ou bénéfiques. 

Les BONS actifs hydratants sont avant tout les huiles végétales et beurres végétaux ainsi que la glycérine naturelle (issue de la saponification) : les huiles végétales sont listées par leur nom de plante en latin avec parfois la traduction en anglais entre parenthèses et toujours avec le suffixe en anglais "oil", par exemple : 

PRUNUS AMYGDALUS DULCIS (SWEET ALMOND) OIL ou PRUNUS AMYGDALUS DULCIS OIL = huile d'amande douce ;

PERSEA GRATISSIMA (AVOCADO) OIL ou PERSEA GRATISSIMA OIL = huile d'avocat.

Le beurre de karité = BUTYROSPERMUM PARKII (SHEA) BUTTER ou BUTYROSPERMUM PARKII BUTTER.

Les autres actifs hydratants bénéfiques sont l'aloé vera, les protéines de soie ou de riz, la phytokératine, l'inuline, le resveratrol,  l'urée, l'acide hyaluronique... Si vous êtes intéressé-es par les actifs hydratants naturels ou chimiques sans nocivité, je vous invite à visiter la page consacrée à ces ingrédients sur Aroma Zone, qui vous renvoie à autant de fiches détaillées :

ACTIFS HYDRATANTS ET RELIPIDANTS SUR AROMA-ZONE.

Pour simplifier, les autres actifs sont suspects, mais si vous désirez être un-e expert-e, voici les actifs hydratants à éviter :

Les diméthicones et triméthicones : Dimethicone ; Cetyl dimethicone copolyol ; Phenyl trimethicone ; Stearyl dimethicone.

Les PEG : PolyEthylene Glycol (PEG-6, PEG-100...)

Les produits de type Cyclopentasiloxane : cyclotetrasiloxane ; cyclomethicone ; décaméthylcyclopentasiloxane.

Les sels d'aluminium : à bannir !

Les actifs anti-transpirants à base de sels d'aluminium ont fait polémique durant de nombreuses années, jusqu'à ce que le CSSC déclare qu'ils n'étaient "pas susceptibles d'être cancérigènes". Pourtant, de nombreuses expériences en laboratoire (notamment dans des universités de recherche scientifique, comme celle de Genève, en Suisse) ont été récemment publiées et sont tout-à-fait alarmantes : la concordance de cause à effet entre l'utilisation des sels d'aluminium et la formation de métastases est trop importante pour être ignorée, même à des doses 2000 à 10.000 fois inférieures à celles utilisées dans les déodorants. Alors, pourquoi le CSSC a déclaré qu'il n'y avait a priori pas de risque ? Mystère, mais il est bon à ce titre de lire des informations purement scientifiques en la matière ou de considérer que le doute est plus que permis en l'état des connaissances que nous avons... Bien sûr, je vous l'accorde : les déo à base de sels d'aluminium sont très efficaces contre la transpiration, mais en cherchant bien, vous trouverez beaucoup de produits très efficaces comme le déodorant Sannex sans sels d'aluminium.

Article de Sciences et Avenir : Cancer du sein, faut-il éviter les déodorants contenant des sels d'aluminium ?

Sur Futura Sciences : Les dangers de l'aluminium.

Top Santé : Cancer du sein, nouvelle controverse autour des sels d'aluminiumdans les déodorants.

Partagez  :

Secrets ingrédients cosmétiques 22-1-2018

Quoi de neuf sur la planète ? La planète Terre,

notre maison à tous, Notre Nature inimitable...

CHIC PLANETE ! Et les Réseaux Sociaux l'encensent et la célèbrent...

Sur Facebook :

La Page Bio ConsomActeurs organise une tournée du documentaire "ZérO Phyto 100% Bio" dans toute la France. Les initiatives vertueuses à l'honneur : cantines bio et villes sans pesticides. En tout, 29 dates dont les prochaines sont :

Le 24 janvier 2018 à Salon de Provence 

Le 26 janvier 2018 à Bron 

Le 30 janvier 2018 à Paris 

Retrouvez toutes les dates et infos utiles : Cliquez ici.

La Page France Nature Environnement est une adresse FB incontournable pour suivre l'actualité écolo et environnementale. Elle est associée au site officiel FNE dont le dernier article est aussi intéressant que ludique : 

Quizz : Connaissez-vous l'impact de l'alimentation sur la biodiversité ?

Découvrir et suivre la Page :

https://www.facebook.com/FranceNatureEnvironnement/

Sur Pinterest :

Tout Vert a sa place Pinterest associée à son site Web www.toutvert.fr

Pour les découvrir, regardez leurs jolies illustrations sur la biodégradabilité :

La durée de vie des déchets dans la nature.

Les Blogs :

Re - Lisez mon article sur les produits chimiques au quotidien :

LE NATUREL REVIENT AU GALOP !

Comment passer de "Oui c'est vrai, je vais y penser" à "J'agis pour de bon." 


 

Partagez  :

Naturel revient au galop

Nous laisserons des traces de notre passage sur Terre... mais point celles que vous croyez ! Vos photos, vos blogs et vos pages Facebook auront disparu en un claquement de doigts, car notre civilisation actuelle ne fabrique uniquement de l'éphémère, mais ce qui restera sera : les dommages écologiques et les produits chimiques (ceux, par exemple, contenus dans nos cosmétiques et produits d’entretien... et pas seulement) ! Individuellement, les ingrédients pétrochimiques sont savamment dosés pour être inoffensifs à court terme. Mais leur multiplicité et leur accumulation les rend fortement toxiques pour notre corps et ils ne sont pas biodégradables dans la nature !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour en savoir plus avant de continuer :

Chimie polluante, non polluante... et dépolluante, de Guy Ourisson, Professeur émérite à l'Université Louis Pasteur de Strasbourg :
Conférence de Guy Ourisson - vidéo

Santé et Toxicité :

L’appel de Paris lancé par 1000 scientifiques, 1500 ONG et 200000 citoyens
Déclaration internationale sur les dangers sanitaires de la pollution chimique

Une classification des principaux produits chimiques jugés dangereux :
Les Dangers des Métaux Lourds sur Bioperfection.com

 
Vous voilà mieux renseignés sur l’urgence de la situation… Mais ce n’est pas tout !

 

L’écologie, c’est aussi L’ECONOMIE !


Eh oui, depuis plusieurs années, je m’efforce de consommer « plus vert » et je me rends compte que l’on peut faire de substantielles économies :

- en gardant le même niveau d’efficacité voire en y gagnant nettement !
- en épargnant du temps (le temps est réparti différemment)
- en préservant l’environnement et surtout notre santé,
- en apprenant une nouvelle façon de vivre, plus créative et moins stressante,

- ET en s’amusant (si, si !)


Il est difficile de prouver la toxicité des produits chimiques car c’est la combinaison, la multiplicité des substances et l’accumulation dans le temps au quotidien qui provoque et ou favorise des mutations génétiques, des déséquilibres hormonaux et une fragilité accrue, comme l'hypersensibilité, les allergies et les intolérances. Les scientifiques connaissent l’ampleur du problème, mais dans les faits, les choses bougent très très très lentement. D'innombrables études, analyses, expérimentations et rapports ne viennent pas à bout des milliers de substances chimiques présentes partout au quotidien. Le plomb, l’aluminium et le mercure ont été officiellement mis en cause, mais  ils sont loin d’être les seuls produits dangereux. 

On ne va pas tout changer en un seul jour, on ne peut pas tout sauver, mais l’on peut se diriger vers un mode de vie plus harmonieux envers la Nature… et envers nous-mêmes (nous faisons partie de la Nature, je le rappelle). Et ne vous dites pas "Ok, c'est bien mais si nous sommes 1% à le faire, si les industriels du monde entier continuent à polluer "XXXL", alors à quoi bon chercher mes petites solutions qui ne changerons rien ?" Non, ne vous dites pas cela, mais dites-vous plutôt : "Je ne veux pas participer à cette catastrophe, je peux changer les choses, car des gens comme moi, il y en a des milliers, des millions peut-être... alors n'essayons pas, ne rêvons pas : agissons dans le bon sens et ce sera un effet boule de neige, sans aucun doute."

Revenons à ces fameux produits qui peuvent nous éviter de polluer les eaux, les sols, l'air et notre organisme.


Dans La Cosmétique

Les produits des grandes marques sont fabriqués avec une multitude de produits chimiques les plus élaborés : dès lors, les quelques substances naturelles présentes, parfois de manière symbolique pour créer un argument de vente, représentent une source d'embarras car elles sont coûteuses et moins stables. 

Il faut savoir lire les étiquettes : tout produit cosmétique comporte obligatoirement une liste d'ingrédients et sa nomenclature internationale (INCI) ne change jamais : les ingrédients sont tous listés par ordre décroissant de quantité. Mais sachez que les substances chimiques contenues dans les ingrédients synthétiques sont hyper concentrées donc nocives même à  très faibles doses, particulièrement les conservateurs, souvent des parabènes, dont les noms se terminent tous par la racine "paraben". Nous sommes en contact avec des centaines de substances au quotidien, dans presque tous les objets et produits qui nous entourent : par conséquent, il faut bien savoir que c'est cette accumulation permanente qui est la source de la nocivité et de la dangerosité du tout-chimique. 

De plus en plus de femmes choisissent d'appendre à fabriquer et comprendre les cosmétiques et les produits de ménage à bases de produits naturels, végétaux ou minéraux purs, parfois mélangés à des ingrédients chimiques "tolérables" c'est-à-dire sans nocivité et biodégradables (le bicarbonate de soude en est un bon exemple).

La référence en matière d'utilisation et de fabrication de produits naturels est le site-boutique AROMA-ZONE où des centaines de fiches ingrédients sont complétées de recettes, allant des plus simples aux plus expertes. Sur Aroma-Zone, vous savez ce que vous achetez, vous savez pourquoi et vous saurez quoi en faire ! Qui dit mieux ? 

Cette star du DIY (Fait-Masion) a également ouvert une boutique réelle à Paris et propose à divers lieux en France des ateliers pour apprendre à fabriquer ses propres produits. 

 


Les vieilles références

Savon de Marseille, huiles essentielles, eaux florales… Les sites web et les magasins spécialisés proposent aujourd'hui une pléthore de matières organiques de base ou prêts-à-l’emploi.

Il n’est pas difficile de troquer nos gels douche contre des savons (d'Alep et de Marseille certifiés) fabriqués exclusivement à base d’huiles végétales (olive, laurier, palme), délicieusement parfumés, doux pour la peau et sains pour l’environnement. L’eau rejetée aura des déchets dix mille fois plus rapidement dégradés et ceci à 100%. Les gels douche laissent des traces chimiques très longtemps après votre passage sur Terre : et pas des œuvres d’art ! Quant à leur packaging, il est composé de plastique (non bio-dégradable), qui non seulement pollue énormément une fois à la poubelle, mais en plus, est une matière qui rejette des impuretés pénétrant dans les produits qu'elle contient.

Laissez aussi tomber le "business" du recyclable : c'est bien, mais avant tout il faut éviter d'utiliser des matières polluantes, qu'elles soient "recyclables" ou pas. Et, évidemment, il existe des gels douche "bio", mais ils ne sont pas si "purs" qu'ils le prétendent (je donnerai une liste et un site web qui traque les produits "naturels" pas très clean.)

Après la douche, vous aurez encore l'occasion de consommer du naturel bénéfique pour vous et votre environnement : avec les huiles végétales et les huiles essentielles. De préférence issues de l'agriculture biologique, leurs mélanges subtils permettent d'assouplir la peau, de la nourrir, de la raffermir, de la satiner, ou tout autre besoin à combler. Les adresses données plus bas vous aideront à vous y retrouver. 


Le bain est également  une occasion rêvée  de se mettre au vert : bain à base de lait ou de miel, agrémentés d'huiles végétales et essentielles pour soigner la peau et détendre les neurones… Les Bains se font thérapeutiques en cas de froid, de rhumatismes ou de nervosité… Les Bains sont un Plaisir aux saveurs délicates ! Tout un monde de senteurs et de douceur s’offre à vous.


Visitez les sites web d’Aroma-Zone et de Labo-Hévéa, où des centaines de fiches vous présentent les propriétés, les vertus et les utilisations des ingrédients naturels, et le site Naissance, fabricant et distributeur direct :
Aroma Zone
Labo Hévéa

Naissance

 

Quelques exemples Simplissimes de recettes personnelles


Il fait froid, je suis enrhumée, enrouée et j’ai besoin de me relaxer...

Bain expectorant et relaxant 

Je mélange 7 gouttes d’huile essentielle de Tea-Tree (Arbre à thé) et 7 gouttes d’HE de lavande à une grosse cuillerée de miel épais. Ne pas mettre les HE directement dans l’eau, elles ne sont pas solubles. Quand le mélange est crémeux, j’ajoute 2 cuil. à café d’huile d’amande douce ou d’abricot et je re-mélange bien (si je préfère une eau moins "grasse" mais très douce j'ajoute, à la place de l'huile, une grosse cuillère d'amidon de blé directement dans l'eau avant d'y mettre le mélange). J'ajoute à mon mélange une ou deux cuillères à soupe de savon naturel liquide (savon de Marseille ou d’Alep). Je fais couler un bain très chaud dans lequel je disperse le produit avec soin et je me plonge dans cette eau divine, la salle de bain subtilement éclairée par une bougie.
 


Bain de beauté
Dans un demi-verre rempli de poudre de lait (sans eau), mélanger 5 gouttes d’huile essentielle de lavande + 5 gt d’HE de Ylang-Ylang + 5 gt d’HE de bois de rose ou de palmarosa. Ajouter 2 cuil. à café d’huile végétale de noyau d’abricot ou de germe de blé et bien mélanger (ou ajouter dans l'eau une ou deux grosses cuillères d'amidon de blé). Ajouter enfin une ou deux cuil. à soupe de savon de Marseille ou d’Alep liquide. Disperser le tout dans un bain tiède et une fois bien relaxée dans l’eau du bain, se masser le corps très doucement avec un gant exfoliant.


 

Le savon d’Alep et le savon de Marseille

Les savons naturels sont écologiques et infiniment plus efficaces que les gels douche. Il sont parfaits pour la peau et pour le linge. Mais ils possèdent d’autres vertus, oubliées de nos jours, et pourtant très intéressantes en termes de résultats. Il faut les choisir entièrement naturels, fabriqués selon les méthodes de saponification traditionnelles à froid ou à chaud, toujours à base d'huile végétale.


Pour commencer, la peau

Le savon d’Alep

Bien vérifier la certification et les indices : les savons d'Alep sont le plus souvent de forme carrée avec une inscription en arabe gravée sur le dessus ; ils sont bruns et irréguliers en surface, à l'intérieur ils sont vert foncé ; enfin, le plus souvent, leur aspect est "brut". Le savon d'Alep est doux et convient à toutes les peaux, même celle des bébés ; il réduit la transpiration, il est nourrissant et il protège de toutes sortes de désagréments (eczéma, irritations, champignons, gale...)


Le savon de Marseille

Bien vérifier la mention « 72% d’huile » et la certification "véritable savon de Marseille". Il possède à peu près les mêmes vertus que le savon d'Alep. Enrichi en huiles essentielles ou en beurre de karité, il est encore meilleur.

Le savon de Marseille et le savon d’Alep sont très efficaces pour la peau bien sûr, mais aussi pour le linge, en machine ou à la main, à toutes températures. Les formes conseillées sont en paillettes ou sous forme de savon liquide… certaines ménagères râpent des savons durs ou bien, pour les plus courageuses, FABRIQUENT leur savon liquide elles-mêmes ! La recette de la lessive à base de savon est très simple et se compose de savon, de bicarbonate et d'huile essentielle pour le parfum (l'idéal est celle de lavande, qui donne à la fois un parfum doux et très efficace). Bien des sites, blogs et autres pages de réseaux sociaux proposent des recettes, voici celle de Grand-Mère.Net : 

Faire de la lessive au savon de Marseille.
 

Recette maison pour les expert-es:
Tometlou : fabriquer du savon liquide

 

Documentation sur le savon d’Alep :
Satoriz.fr : Le savon d’Alep
Un savon d'Alep Authentique et Bio

Le savon noir

Sous forme de pâte, il sert à faire le ménage : lavage de tous les sols, avec du vinaigre blanc, et lavage de toutes surfaces (lavabo, évier, baignoire...) 

Sous forme de savon liquide, si l'indication est précisée, il est très bon pour la peau, mais aussi pour les cheveux :

>>A prix abordable sur Diproclean
>>Savon noir liquide biologique 1L 

Points de vente des savons naturels :

Sur Diproclean. com
Perle de Provence
Marius Fabre
Aromanature
Magasino

 

La star du ménage et du linge : le vinaigre blanc

Le vinaigre blanc est essentiel dans un placard de produits écolo, tant en matière d’efficacité que de multiplicité d’usages. Il est 100% bio-dégradable, ne nuit pas à l’organisme et il est vraiment très économique. Les rayons hyper ou de bricolage proposent des vinaigres spécifiques pour le ménage : ils sont plus efficaces que le vinaigre blanc alimentaire, donc n'hésitez pas à les essayer. 

L'utilisation de prédilection du vinaigre est l’anti-calcaire : salle de bains, cuisine, WC, mais aussi les vitres et toutes les surfaces lavables. Parfois, il est utile d’y ajouter du bicarbonate de soude. C’est un anti-bactérien, un puissant dégraissant et anti-odeurs, il est donc parfait pour le nettoyage du réfrigérateur, par exemple.

 

A LIRE :

Raffa Grand Ménage : Des ingrédients bio-dégradables aux multiples usages pour le ménage.

Sur le même blog, des livrets gratuits à imprimer : 
LIVRETS A IMPRIMER OU A TELECHARGER 

 


Lessive économique et naturelle

Les NOIX DE LAVAGE sont vendues sur un grand nombre de sites web et même à présent dans les hypermarchés (et bien sûr, elles ont une place privilégiée dans les supermarchés et boutiques de produits naturels) et leur commercialisation s'est accrue depuis quelques années. Issues de la tradition indienne, puisqu'elles poussent en Inde, où leur culture s'est largement développée grâce à la demande occidentale, elles font preuve d'une efficacité étonnante. C'est LA lessive la plus naturelle, et elle est incroyablement économique. Elle convient aux peaux sensibles, au linge délicat, au linge de bébé, et elle est très douce pour le linge. L'efficacité s'accroît avec la température de l'eau... Ainsi le coton, plus difficile à nettoyer, se lavera parfaitement à 60°C.

Elles ne décolorent pas le linge, ne ternissent pas le noir, les tissus ressortent étonamment doux au toucher (l'adoucissant est totalement inutile avec les noix de lavage) ; avec le temps, on constate que l'on épargne énormément l'usure de ses textiles par ce mode d'entretien, tout en respectant la peau des bébés et des personnes sensibles ou allergiques. Au bout de plusieurs lavages, le repassage paraît plus facile voire inutile.

Ceci dit, les noix de lavage n'enlèvent pas les tâches difficiles et elles sont inodores. Il faut prévoir 5 à 10 gouttes d'huile essentielle de lavande ou de citron diluées dans un demi-verre de vinaigre blanc, à répartir moitié-moitié dans le versoir à lessive et dans celui réservé à l'adoucissant. A basse température, je mets une cuillère à soupe de savon liquide pour parfaire l'efficacité et les vertus des noix. Pour le pré-détachage, je conseille,  juste avant de mettre le linge dans le tambour de la machine, d'appliquer du savon détachant naturel directement sur les salissures et les taches, ou bien de vaporiser du produit dégraissant écologique (c'est un emploi détourné très efficace). 

 

Et et et... Les économies !

J'ai parlé d'économies et les conseils ci-dessus vous permettront d'en faire (si vous achetez vos produits naturels aux bons endroits, le "business du naturel" ayant attiré beaucoup de marchands peu scrupuleux qui semblent vous dire : "Allez, votre santé n'a pas de prix... alors on peut vous vendre les produits naturels aux prix les plus élevés, vous ne direz rien !"

Prenez le problème à l'envers : c'est NORMAL de préserver notre santé, il n'est pas question de donner des caisses d'or pour quelque chose qui semble tout... "Naturel".

Des tas de sites Web et de points de vente proposent des prix intéressants : Dieti Natura, Naissance, Aroma-Zone, Diproclean, Onatera...  Et allez voir sur Amazon, où des centaines de boutiques proposent les meilleurs produits aux meilleurs prix. En magasin, des produits bio et naturels sont disponibles chez Carrefour, Leclerc, Leader Price et Monoprix, qui propose beaucoup de produits naturels à prix raisonnables au rayon ménage (il existe plusieurs niveaux de tarifs, mais des produits verts bon marché s'y trouvent... par contre ne comptez pas sur Monop' pour trouver des produits cosmétiques naturels peu chers).

 

DONC : je vais vous donner un dernier tuyau, c'est le blog "L'art d'économiser" :
http://art-economiser.blogspot.fr/

Et bien sûr, le célébrissime Radins. com : 
http://www.radins.com/

 

CET ARTICLE EST PROGRESSIVEMENT ENRICHI.... REVENEZ LIRE SON ÉVOLUTION

 

 

COPYRIGHT : Carine Jobert

bottom of page